L'histoire de Quoline

Publié par charline nhansana le

 

Quoline est une ânesse qui a eu une fourbure il y a une quinzaine d’années. Une fourbure est une congestion inflammatoire du pied, à tel point que le talon traverse parfois le sabot.

Son handicap l’oblige à compenser musculairement son déséquilibre et à user prématurément son squelette. Plusieurs maréchaux ferrants ont essayé de rectifier les pieds de Quoline depuis que Les Ânes d’Autan l’a récupérée il y a trois ans.

Myriam, gérante des Ânes d’Autan, raconte « Lorsque j’étais petite, quand un cheval ou un âne boitait ou avait des problèmes de pied, sa vie était condamnée ». Cela ne correspondant pas à sa philosophie qui se veut d’accompagner les animaux tout au long de leur vie, elle ajoute : « Quoline a 20 ans elle a encore 20 belles années devant elle. Je souhaite donc tout mettre en œuvre afin qu’elle vive dans les meilleures conditions possibles ».

Après avoir effectué des recherches, Myriam s’est rendu compte qu’il était possible de faire confectionner des prothèses pour les ânes. Elle décida de contacter Thimery Taupotini de Pet’s Ortho, prothésiste pour animaux de compagnie, fraîchement diplômée de l’école d’orthèse à Mazamet. « Elle a accepté de venir nous rencontrer afin d’évaluer la faisabilité du projet ».

Thimery a échangé une première fois avec le maréchal ferrant des Ânes d’Autan. Elle a ensuite fait des moules du pied de Quoline. Grâce à cela, un premier prototype a été conçu. Le but de cette prothèse est de rééduquer le pied de Quoline afin qu’il reprenne ses fonctions. Son utilisation est donc à visée temporaire. 

Quoline l’a essayée en présence d’une ostéopathe. Même si des ajustements sont encore à faire, Quoline semble déjà l’avoir adoptée.


Partager ce message



← Message plus ancien


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.